Peut-on obtenir une assurance de prêt sans examen médical ?

contrat

Même sans caractère légal, aucun prêt immobilier ne vous sera accordé si vous ne souscrivez pas une assurance emprunteur. L’examen médical est-il obligatoire ?

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

En tant qu’organisme prêteur, la banque veut s’assurer d’être remboursée. C’est pour cela qu’elle prend en compte vos ressources et vos charges pour calculer la capacité d’emprunt et le taux d’endettement.

Si ce premier point est positif et rassure la banque, elle ne va pas s’arrêter là. En effet, la situation financière n’est qu’un élément pris à un moment donné. Quand vous effectuez la demande, vous êtes valide et en possibilité de rembourser. Mais que se passerait il si vous étiez victime d’un accident de vie (maladie, grave accident de voiture, décès) qui vous empêcherait de rembourser vos différentes échéances ?

Comme un prêt immobilier s’envisage sur le long terme, la garantie doit également se voir sur la durée. C’est pourquoi la banque met à la disposition des futurs propriétaires, une assurance groupe. Il est cependant possible, si une offre est plus intéressante, de souscrire le contrat dans un cabinet d’assurance extérieur, à condition qu’il présente le même niveau de garantie.

L’assurance emprunteur comprend un questionnaire de santé de deux ou trois feuilles, pour connaitre votre état de santé et vos antécédents médicaux. Mais ce questionnaire sera-t-il suivi obligatoirement d’un examen ?

Une assurance emprunteur sans examen médical, c’est possible ?

C’est la nature de vos réponses qui va déterminer si le questionnaire sera suivi ou non d’un examen de santé. Une des questions concerne le fait que vous soyez bénéficiaire ou pas de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH). D’autres sont relatives au fait d’avoir eu ou pas un cancer ou encore si vous souffrez de problèmes cardiaques.

Il est évident que si vous cochez oui à l’une ou l’autre de ces questions, l’assureur voudra évaluer le niveau de risques que vous représentez, pour calculer le montant de vos mensualités. Dans ce cadre, il vous fera sans doute passer un ou plusieurs examens médicaux.

Selon les cabinets ou les établissements bancaires, un examen médical ; même sans antécédent médical probant ; peut vous être demandé en fonction de votre âge, du montant que vous sollicitez pour le prêt ou encore de la quotité pour laquelle vous avez opté. La prise en charge du coût de ce ou ces examens (prise de sang, électrocardiogramme, analyse d’urine…) ne revient pas à l’assuré.

Même si l’assurance emprunteur est très importante dans le cadre du prêt, mieux vaut ne pas tricher et dissimuler des problèmes de santé, pour minimiser le coût de vos mensualités. Si la supercherie était découverte par la suite ; ce qui serait inévitable avec toutes les données médicales contenues dans votre carte vitale, le DMP etc…la compagnie d’assurance ne vous protégerait pas en cas de problème.

Si au contraire, vous ne signalez aucun problème de santé majeur, la compagnie d’assurance ou la banque validera sans problème votre dossier. Une fois signé, vous pourrez commencer à verser vos mensualités et être couvert par l’assurance.